Plan de développement de la zone agricole et agroforestière (PDZAA) de la MRC de Maskinongé

Plan de développement de la zone agricole et agroforestière (PDZAA) de la MRC de Maskinongé

Au printemps 2011, le projet de plan de développement de la zone agricole et agroforestière (PDZAA) de la MRC de Maskinongé a été amorcé. Le PDZAA est coordonné par le Service d’aménagement et de développement du territoire de la MRC de Maskinongé.


 Vision du PDZAA


Cet énoncé de vision restera évolutif tout au long du projet et servira à orienter les actions qui s'inscriront dans le plan d'action du PDZAA.

Champ et ciel Vaches Champignons

Je cultive, mon milieu récolte!

  • Je cultive la diversité de production pour obtenir une mosaïque de taille d'entreprises, de terres cultivées, d'espaces agroforestiers.
  • Je cultive la diversité de produit frais et transformés afin de les rendre facilement accessibles à la population locale et de les exporter.
  • Je cultive le goût d'acheter des produits locaux.
  • Je cultive le savoir agricole, agroforestier au niveau de son acquisition et de sa production.
  • Je cultive la fierté pour que les métiers et toutes les retombées liées à l'agriculture et de l'agroforesterie soient valorisés au quotidien dans notre communauté.
  • Je cultive la relève et l'établissement afin de permettre le transfert et le démarrage d'entreprises agricoles et agroforestières.
  • Je cultive le soutien aux entreprises agricoles et agroforestières afin qu'elles soient prospères, équitables, durables et réseautées.
  • Je cultive l'environnement pour assurer sa pérennité tant au niveau de la ressource eau, sol, air, ainsi que la qualité des paysages.
Légumes Enfant assis sur une botte de foin Champ

Cette vision d'avenir tant au niveau agricole qu'agroforestier énoncée se veut rassembleuse pour toute la population de la MRC de Maskinongé.

 Contenu du PDZAA


Le contenu du plan de développement de la zone agricole et agroforestière (PDZAA) consiste en premier lieu à rassembler les données nécessaires pour établir le portrait statistique de la MRC, et ce, à plusieurs niveaux tels que l’agriculture, l’agroalimentaire, l’agrotourisme, la foresterie et l’agroforesterie.

Ce portrait permet ensuite de dresser un diagnostic soulevant les forces et les faiblesses, les potentiels et contraintes ainsi que les enjeux de développement. De ce diagnostic découle plusieurs actions concertées (appuyées par les acteurs), faisables (ressources disponibles), concrètes (efficaces) et cohérentes. La cohérence des actions du PDZAA est en lien avec le diagnostic, mais également avec les actions émanant de plans stratégiques ou de politiques concertés territoriaux tels qu’entre autres, le Schéma d'aménagement et de développement révisé (SADR) de la MRC de Maskinongé, Vision Maskinongé, le Plan de développement de l’agriculture et de l’agroalimentaire de la Mauricie (PDAAM).

Ces actions s’inscrivent dans le plan d’action du PDZAA et dont sa mise en œuvre est prévue de 2014 à 2019.

Épis de maïs

 Raisons d’être du PDZAA


Le PDZAA est un outil de planification territoriale et d’aide à la décision réalisé grâce à la concertation de plusieurs acteurs du milieu afin d’accomplir le développement du plein potentiel, la multifonctionnalité¹ et la pluralité² de la zone agricole et agroforestière.

L’appui tant au niveau local que régional au PDZAA s’est concrétisé au printemps 2011 par la création d’un comité de travail. Le comité de travail du PDZAA de la MRC de Maskinongé est constitué de :

  • Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé ;
  • Benoît Curé, conseiller en développement rural et agricole au Centre local de développement de la MRC de Maskinongé ;
  • Alexandre Tourigny, Directeur du service d’aménagement. du développement régional et des communications, Fédération de l’Union des Producteurs agricoles de la Mauricie ;
  • Brigitte Gagnon, ancienne mairesse de Saint-Paulin ;
  • Claude Beauclair, Producteur agricole et représentant du Syndicat local de l'UPA de Maskinongé ;
  • Isabelle Lessard, Conseillère en développement et aménagement du territoire au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ;
  • Jessy Leblond, Conseillère en développement et aménagement du territoire au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec ;
  • Julie Lemieux, Directrice générale de la Société d’aide au développement des collectivités de la MRC de Maskinongé ;
  • Mario Lamy, Producteur agricole et représentant du Syndicat local de l'UPA de Maskinongé ;
  • Jacques Paquin, Producteur agricole et représentant du Syndicat local de l'UPA de Maskinongé ;
  • Martin Marcouiller, Producteur agricole et représentant du Syndicat local de l'UPA de Maskinongé ;
  • Sandra Baron, Conseillère en développement régional au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire.
Le rôle du comité de travail est, entre autres, d’établir les objectifs généraux du PDZAA, de veiller à la réalisation des grandes étapes du plan, d’apporter un soutien technique, de s’assurer de la cohérence, de la faisabilité et des retombées des actions proposées ainsi que de réfléchir sur un mécanisme de suivi.

 Principaux objectifs du PDZAA


Les principaux objectifs du PDZAA de la MRC de Maskinongé sont de réfléchir sur de nouvelles avenues ou pistes de solutions aux enjeux de développement répertoriés afin de mettre en valeur la zone agricole et agroforestière en :
  • Permettre le développement du plein potentiel de l’agriculture et des activités complémentaires³ sur le territoire ;
  • Favoriser une approche de développement durable permettant de développer la multifonctionnalité¹ et la pluralité² de la zone agricole et agroforestière et ce, en accentuant ces démarches sur le territoire des municipalités dévitalisées.
Champ de maïs

 Retombées attendues par la mise en œuvre des actions découlant du PDZAA


Le PDZAA vise à maintenir, renforcer, consolider le développement durable sur le territoire par la réalisation d’actions sur l’ensemble du territoire. L’atteinte du PDZAA sera mesurable par les mécanismes de suivi qui seront mis sur pied.

Le PDZAA de la MRC de Maskinongé est un projet rassembleur voulant, entre autres, favoriser l’occupation dynamique et le plein potentiel de l’agriculture et des activités complémentaires³ sur le territoire.


 Principales étapes de réalisation du PDZAA


1) Rédaction du PDZAA

  • Printemps 2011 à février 2014.
  • Rédaction du portrait, diagnostic et du plan d’action.

2) Périodes de consultation avec des acteurs du milieu

1) Entretiens

  • Été 2011
  • 25 entretiens réalisés avec une vingtaine d’entités différentes afin de permettre d’établir le diagnostic ainsi que des pistes d’actions.

2) Réflexion stratégique

  • Hiver 2012
  • Journée de réflexion stratégique dans le but de dégager la vision du PDZAA.

3) Groupes de discussion

  • Hiver 2012
  • Huit demi-journées consacrées à la réalisation de groupes de discussion afin de réfléchir sur les pistes d’actions proposées lors des entretiens et d’échanger sur de nouvelles.
Neuf demi-journées ont été consacrées à la réalisation de groupes de discussion afin de réfléchir sur les pistes d’actions proposées lors des entretiens et d’échanger sur de nouvelles. Au total, plus de 70 personnes ont été interpellées à participer à un de ces groupes de discussion et dont quelques-unes à plus d’une rencontre.

4) Journée de priorisation

  • Mardi 11 février 2014.
  • Journée de priorisation sur le PDZAA afin de prioriser et de trouver les porteurs d’actions du PDZAA.
Tous les agriculteurs de la MRC, ainsi que l'ensemble des acteurs ayant participé au projet du PDZAA ont été invités à participer à la journée de priorisation. Lors de cet événement, le plan d’action du PDZAA a été présenté et les actions ont été priorisées. Finalement, des porteurs ont été identifiés pour que les actions se réalisent sur le territoire de la MRC de Maskinongé.

3) Adoption du PDZAA

  • Mercredi 12 mars 2014.
  • Présentation du PDZAA au conseil de la MRC de Maskinongé. L'adoption sera faite une fois que le PDZAA aura été diffusé dans chaque municipalité.

4) Mise en œuvre du plan d’action du PDZAA

  • 2014 à 2019.
  • La mise en œuvre du plan d’action du PDZAA a débuté au printemps 2014 et elle se poursuivra les cinq prochaines années. Les actions seront portées et réalisées par les différents acteurs œuvrant sur le territoire de la MRC de Maskinongé.

Documents

Version préliminaire du PDZAA Document synthèse Annexe I : Cartes
icon PDZAA : version intégrale
(9 Mo)
icon Document synthèse
(3 Mo)
icon Annexe I : Cartes
(6 Mo)
Feuillet synthèse du PDZAA Fiches projet du PDZAA Feuillet de mise en oeuvre du PDZAA
icon Feuillet synthèse
(1 Mo)
icon Fiches projet
(6 Mo)
icon Feuillet de mise
en oeuvre du PDZAA
(2 Mo)
Présentation du PDZAA
icon Présentation du PDZAA
(3 Mo)

Définitions

¹ Multifonctionnalité du territoire

« La multifonctionnalité des territoires est une approche de planification et de gestion du développement qui s’efforce de répondre pleinement aux besoins, valeurs et aspirations des collectivités en considérant à la fois les fonctions sociales, culturelles, environnementales et économiques d'un territoire donné » (Site Internet du Groupe de travail sur la multifonctionnalité des territoires ruraux).

² Pluralité

La pluralité est la diversité d’entreprises, de productions et de produits agricoles ou issus des activités complémentaires.

³ Activités complémentaires

Les activités complémentaires à l’agriculture sont des activités qui peuvent avoir lieu sur le même territoire où est pratiquée cette dernière et correspondent, entre autres, au tourisme rural, l’agrotourisme, à l’agroforesterie, la foresterie dont les produits forestiers non ligneux, etc.


Information : Isabelle Demers, Coordonnatrice, Service d'aménagement et de développement du territoire (819 228-9461, poste 2040).