Lancement du programme Qualité de l’eau des puits privés sur les territoires de l’OBVRLY et de la SAMBBA

Lundi 29 avril 2019 :

L’OBVRLY (Organisme de Bassin Versant des Rivières du Loup et des Yamachiche) et la SAMBBA (Société d’Aménagement et de Mise en valeur du Bassin de la Batiscan) invitent les propriétaires de puits privés de la Mauricie à faire analyser gratuitement leur eau de consommation cet été.

Grâce au soutien financier du Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR), plus de 500 propriétaires de puits privés pourront obtenir une analyse gratuite de l’eau du puits de leur résidence pour savoir si celle-ci contient du fer, du manganèse, des nitrates ou des bactéries tel que E.coli.

L’objectif principal du projet est de sensibiliser, éduquer et accompagner les propriétaires de puits privés de la région de la Mauricie quant à une meilleure gestion de leurs puits. Rappelons qu’une caractérisation hydrogéologique réalisée par des chercheurs de l’Université du Québec à Trois-Rivières entre 2009 et 2013 a démontré que près de 40% des puits domestiques du sud-ouest de la Mauricie ne respectaient pas les normes en ce qui concerne la contamination bactériologique.

« Ce projet aura aussi des répercussions positives sur les milieux de vie et la santé des citoyens de la région ainsi que sur les écosystèmes naturels, puisqu’il vise ultimement l’amélioration de la qualité de l’eau potable des puits privés via une meilleure gestion des sources de contamination autour des puits », souligne Francis Clément, directeur général de l’OBVRLY.

Les propriétaires de puits privés désirant participer au programme peuvent s’inscrire via un formulaire disponible sur le site Internet de l’OBVRLY https://www.obvrly.ca/19-projet-puits-prives ou par téléphone auprès de la coordonnatrice du programme en composant le 819 498-3033, poste 2225. La date limite pour s’inscrire est le 31 mai 2019.

Les citoyens habitant dans l’une des municipalités suivantes sont éligibles au programme :

OBVRLY (en collaboration avec AGIR Maskinongé)

Charette, Louiseville, Maskinongé, Saint-Alexis-des-Monts, Saint-Barnabé, Saint-Boniface, Sainte-Angèle-de-Prémont, Saint-Édouard-de-Maskinongé, Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Étienne-des-Grès, Sainte-Ursule, Saint-Justin, Saint-Léon-le-Grand, Saint-Paulin, Saint-Sévère, Trois-Rivières (Pointe-du-Lac, Trois-Rivières, Trois-Rivières-Ouest) et Yamachiche

SAMBBA (en collaboration avec la CAPSA)

Batiscan, Champlain, Grandes-Piles, Hérouxville, La Tuque (secteur Lac-Édouard), Lac-aux-Sables, Notre-Dame-de-Montauban, Saint-Adelphe, Sainte-Anne-de-la-Pérade, Sainte-Geneviève-de-Batiscan, Sainte-Thècle, Saint-Luc-de-Vincennes, Saint-Maurice, Saint-Narcisse, Saint-Prosper, Saint-Séverin, Saint-Stanislas, Saint-Tite, Shawinigan (Lac-à-la-Tortue) et Trois-Rivières (Cap-de-la-Madeleine, Sainte-Marthe-du-Cap)

Le projet s’inscrit dans un cadre régional et il rassemble et mobilise une panoplie d’acteurs du territoire mauricien : MRC de Maskinongé, MRC des Chenaux, MRC de Mékinac, Ville de Shawinigan, Ville de La Tuque, Ville de Trois-Rivières, Société d’aménagement et de mise en valeur du bassin de la Batiscan (SAMBBA), Organisme de bassin versant : rivières Sainte-Anne, Portneuf et secteur la Chevrotière (CAPSA), Association de la gestion intégrée de la rivière Maskinongé (AGIR Maskinongé), Organisme de bassins versants des rivières du Loup et des Yamachiche (OBVRLY), Bassin versant Saint-Maurice (BVSM), Comité ZIP les Deux Rives et Comité ZIP du Lac St-Pierre.