Le Bon coup d’avril est décerné à l’Érablière Ladouceur de Saint-Justin

Mercredi 8 mai 2019 :

La MRC de Maskinongé est fière de remettre le Bon coup du mois d’avril à l’Érablière Ladouceur pour son récent agrandissement et l’amélioration de ses installations.

Robert Lalonde (préfet de la MRC de Maskinongé), Francis, Stéphane, Maryse et Mélissa Ladouceur

Robert Lalonde (préfet de la MRC de Maskinongé), Francis, Stéphane, Maryse et Mélissa Ladouceur

« L’érablière, c’est une passion. On se répète souvent dans la famille que ce qui nous donne de l'énergie chaque printemps, ce sont les bons commentaires de nos clients. Savoir que ces bons commentaires nous ont fait rayonner jusqu'à vous, c’est pour nous un très bon coup. Merci à notre fidèle clientèle, a souligné Stéphane Ladouceur. Il y a beaucoup de belles entreprises dans la région et c’est avec beaucoup gratitude que nous acceptons le titre de Bon coup d’avril 2019. »

Reina Ladouceur a commencé en 1957 à servir des repas pour des tablées de 10 personnes dans ce qui était alors qu’une toute petite cabane à sucre sur la route Savoie à Saint-Justin. 62 ans plus tard, Stéphane, le petit-fils de la fondatrice, sa conjointe Maryse Garceau et leurs enfants Mélissa et Francis sont à la tête d’une entreprise comptant 23 employés et servant plus de 6 000 repas chaque printemps.

Lorsque la troisième génération a pris la relève en 2017, d’importants travaux étaient nécessaires, notamment pour répondre aux nouvelles normes acéricoles et pour accroître la transformation, la production et la commercialisation de produits de l’érable.

Le nouvel évaporateur, plus écoénergétique et performant, a permis de diminuer de moitié le temps de préparation du sirop. La cuisine et la salle de réception ont été agrandies, mais tout en conservant le cachet et les façons de faire qui ont fait la renommée des Ladouceur. Les repas sont toujours préparés sur des poêles au bois et la salle de réception peut maintenant accueillir confortablement 250 personnes. Les parents de Stéphane, Alain et Jacqueline, qui ont fait croître l’entreprise pendant plus de 40 ans, sont encore présents et actifs dans la cuisine.

La famille Ladouceur a investi plus de 300 000$ et un nombre incalculable d’heures de travail dans la planification et la réalisation de leur projet.

« Au cours des prochaines années, nous voulons poursuivre la diversification et offrir une plus vaste gamme de produits de l'érable. Aussi, il faut penser à la pérennité de l’entreprise et à la relève. Nous impliquons Mélissa et Francis dans les différentes activités pour qu’ils puissent jouer un rôle de plus en plus important dans l’érablière », a ajouté Stéphane Ladouceur.