Le milieu culturel de la MRC de Maskinongé en ébullition!

Jeudi 15 juin 2017 :

Lors d’un 5 à 7 culturel qui rassemblait les intervenants du milieu, la MRC de Maskinongé a annoncé une entente triennale de développement culturel avec le ministère de la Culture et des Communications, l’embauche d’une agente de développement culturel et des projets culturels enthousiasmants pour la population.

Une nouvelle Entente de développement culturel entre la MRC de Maskinongé et le ministère de la Culture et des Communications (MCC) est en processus d’élaboration pour les années 2018-2020. Ensemble, le MCC et la MRC investiront 60 000 $ sur trois ans pour poursuivre le développement de la culture maskinongeoise. En effet, pour répondre aux demandes répétées des milieux culturel et municipal, ces ententes sont désormais signées pour trois ans. La bonne gestion des finances publiques du gouvernement du Québec engendre une meilleure prévisibilité et permet de conclure des ententes sur une période plus longue.

Pascale Plante, coordonnatrice du développement touristique et culturel, Robert Lalonde, préfet, Jennifer St-Yves-Lambert, agente de développement culturel et touristique de la MRC de Maskinongé. Les invités du milieu culturel

« La signature de cette entente de développement culturel sera grandement bénéfique pour la MRC de Maskinongé. La culture est un important vecteur économique, et notre gouvernement continue de poser des gestes concrets pour soutenir son essor en collaboration avec les autorités locales, qui sont des partenaires essentiels. », a souligné monsieur Luc Fortin, ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française.

Le député de Maskinongé, M. Marc H. Plante, a expliqué que « Depuis 2015, de nombreux projets culturels ayant des retombées positives ont été réalisés. Le renouvellement des ententes de développement culturel, comme celle annoncée aujourd’hui, permettra à nos partenaires de bonifier l’offre culturelle et d’influencer positivement la qualité de vie de nos communautés. »

Selon monsieur Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, « L’avenir est encourageant pour la culture dans Maskinongé. Nous sommes, à cet égard, très heureux du retour des ententes triennales qui faciliteront une planification à plus long terme. »

D’ailleurs, la MRC de Maskinongé s’engage fermement pour l’avenir du milieu culturel. En plus du renouvellement de l’Entente, la MRC de Maskinongé a embauché madame Jennifer St-Yves-Lambert au poste d’agente de développement culturel et touristique en décembre dernier. En soutien à la coordonnatrice du développement touristique et culturel, madame Pascale Plante, elle participe notamment à la réalisation d’initiatives culturelles dont la MRC est collaboratrice ou promotrice, pour le développement du milieu.

Mentionnons que la MRC de Maskinongé et le ministère de la Culture et des Communications ont une Entente de développement culturel pour l’année en cours. À cet effet, ils sont fiers du partenariat avec les commissions scolaires du Chemin-du-Roy et de l’Énergie qui permettra de réaliser des projets liés au Plan d’action sur le livre dans les écoles. D’autre part, la MRC prépare l’événement « HangARTS publics », une fin de semaine de portes ouvertes sur les ateliers d’artistes et d’artisans du territoire qui aura lieu les 23 et 24 septembre 2017. En novembre, une formation sur l’initiation à la rénovation des maisons patrimoniales sera offerte à la population. Aussi, un fonds d’initiatives culturelles est en vigueur pour 2017, et les organismes peuvent faire une demande d’aide financière dans le cadre de ce programme.

Rappelons que la MRC de Maskinongé et le ministère de la Culture et des Communications signent des ententes pour le développement culturel depuis 2015. Pour les années 2015-2016, on dresse un bilan positif des actions mises sur pied. La MRC a notamment procédé à la réédition de la brochure en patrimoine bâti « Au-delà de la façade », a coordonné la réalisation d’activités d’animation dans les bibliothèques et a collaboré avec le Carrefour Jeunesse Emploi à un projet de géocaching culturel. La création du fonds d’initiatives culturelles a permis d’offrir une aide financière à des organismes, coopératives ou municipalités afin qu’ils concrétisent des projets novateurs et créatifs destinés à la population. Jusqu’à ce jour, les activités ont touché treize municipalités du territoire.