Le « Bon coup » du mois de décembre remis à Grattex de Louiseville

Jeudi 12 janvier 2017

La MRC de Maskinongé est fière de remettre le « Bon coup » du mois de décembre à Grattex de Louiseville. Créée en 2001, spécialisée dans la conception et la fabrication de grattes à neige extensibles et réversibles, l’entreprise a fait l’acquisition en 2016 d’une machine de découpe au laser au coût d’un million de dollars. Cet investissement majeur permet à Grattex d’offrir maintenant des services de découpe d’acier, d’aluminium et d’acier inoxydable et, en service complémentaire, le pliage, l’assemblage, la soudure ainsi que le sablage au jet et peinture cuite via sa filiale « Jet peint ».

Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, Andrée Débigarré, copropriétaire de Grattex, Sylvain Charette, copropriétaire de Grattex et leur petit-fils William.

Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, Andrée Débigarré, copropriétaire de Grattex, Sylvain Charette, copropriétaire de Grattex et leur petit-fils William.

Le chemin de l’entrepreneuriat n’est pas le même pour tout le monde. Dans le cas des copropriétaires Sylvain Charette et Andrée Debigarrée, c’est un problème de santé qui a été à la base de cette belle aventure. « Un problème de santé m’a forcé à quitter temporairement mon emploi de camionneur longue distance que j’exerçais depuis une quinzaine d’années. J’ai commencé à faire du déneigement pour passer le temps et j’ai vite réalisé que la puissance des machineries n’était jamais pleinement exploitée avec les godets à roche ou à sable », mentionne Sylvain Charette.

L’innovation au cœur de l’entreprise

Les grattes à neige de Grattex sont uniques et l’entreprise travaille constamment à l’amélioration des modèles existants. L’entreprise est la pionnière dans ce type de grattes (extensibles/réversibles) et le plus important fabricant à ce jour au Québec et même au Canada. Toujours en mode innovation, l’entreprise a également conçu une pince à balles de foin révolutionnaire, qui peut prendre jusqu’à quatre grosses balles de foin carrées, trois balles rondes ou deux balles géantes, au grand bonheur des agriculteurs.

Pour ce qui est de leur acquisition en 2016, la table de découpe au laser permet une qualité de découpe grandement supérieure au plasma utilisé auparavant.

« C’est très plaisant de voir que nos accomplissements seront connus par plus de gens grâce au Bon coup de la MRC de Maskinongé. C’est très flatteur », souligne monsieur Charette.

Projets d’avenir

Grattex compte aujourd’hui huit employés et prévoit augmenter ce nombre à dix ou douze d’ici l’automne prochain. De plus, monsieur Charette a un gros projet en tête depuis 2012, encore une fois très innovateur et toujours en lien avec le déneigement qu’il devrait mettre de l’avant éventuellement. Ce projet nécessite l’association avec une autre entreprise. Pour l’instant, ce projet demeure confidentiel, mais s’il voit le jour, le nombre d’employés pourrait passer à quinze ou vingt très rapidement.