Le « Bon coup » du mois d’août est remis à Olymel et Groupe Robitaille

Mercredi 14 septembre 2016 :

La MRC de Maskinongé est fière de remettre le « Bon coup » du mois d’août à Olymel S.E.C. et au Groupe Robitaille, deux entreprises importantes du Québec, qui ont su unir leurs forces avec un partenariat gagnant permettant l’injection de 80 millions de dollars à Yamachiche. Cet investissement majeur se traduira par l’agrandissement et l’accroissement des capacités de l’usine ATRAHAN, division d’Olymel.

Cette annonce, du 9 août dernier, s’inscrit dans une réorganisation des activités d’Olymel dans le secteur du porc frais dans l’EST du Canada. En effet, Olymel et Groupe Robitaille deviennent partenaires dans Lucyporc.

Regroupement avec Lucyporc et création de plus de 350 emplois

Olymel et le Groupe Robitaille ont confirmé la création de plus de 350 emplois qui viendront s’ajouter aux 360 employés d’Olymel (ATRAHAN) et aux 430 employés de Lucyporc. « Ce sont plus de 1 140 employés qui viendront compléter notre force de travail, dans l’usine agrandie et réaménagée du chemin des Acadiens à Yamachiche », mentionne Paul Beauchamp, premier vice-président, Olymel S.E.C.

Les travaux d’agrandissement et le regroupement des activités devraient s’étendre sur une période d’environ 36 mois, période pendant laquelle tant l’usine d’Olymel (ATRAHAN) à Yamachiche que celle de Lucyporc poursuivront leurs activités respectives.

En priorisant l’usine d’Yamachiche, Olymel et le Groupe Robitaille pourront continuer de bénéficier d’une main-d’oeuvre locale qui dispose, depuis longtemps, de l’expertise pertinente à leur domaine d’activités. De plus, comme le souligne Paul Beauchamp, les relations avec les acteurs de la région sont très bonnes : « Nous avons d’excellentes relations avec des fournisseurs de la région de Maskinongé et de la Mauricie, ainsi que des synergies fructueuses découlant de nos ententes de partenariats. De plus, Olymel a toujours à coeur de développer de bonnes relations avec les pouvoirs publics, les autres organisations régionales et les communautés dans lesquelles elle est implantée. Nous sommes bien conscients que nous jouons déjà et jouerons au cours des prochaines années, un rôle important dans l’économie de la région, et nous sommes fiers que cela soit reconnu et encouragé par la MRC de Maskinongé, à travers ce Bon coup», souligne monsieur Beauchamp.