Le « Bon coup » du mois d’avril remis à : Ateliers Nemesis de Saint-Élie-de-Caxton

Mercredi 11 mai 2016 :

La MRC de Maskinongé est fière de remettre le « Bon coup » du mois d’avril à une entreprise « fantastique » née à Montréal en 2005 et qui s’est établie récemment à Saint-Élie-de-Caxton, pour le grand bonheur de tous et spécialement les amateurs et professionnels oeuvrant dans les jeux de rôle et le Grandeur Nature.

Sébastien Simard, Véronique Gauthier Trudel, Robert Lalonde, André Bélanger, Ian Forand et Félix Dumais

De gauche à droite : Sébastien Simard, Véronique Gauthier Trudel, Robert Lalonde, André Bélanger, Ian Forand et Félix Dumais.

C’est Véronique Gauthier Trudel, qui fonda Nemesis avec Ian Forand, après une formation technique de 4 ans en production théâtrale. Les jeux de rôle sont devenus pour elle, une source inépuisable de projets possibles, un marché en croissance avec peu de compétition, et surtout un univers très inspirant au niveau des thèmes (fantastique, imaginaire, créatures etc). La fabrication d'armes de combat récréatif fut la porte d'entrée sur le marché mondial et permit à l'entreprise de se démarquer, de faire connaitre la marque Nemesis et notamment de pouvoir réaliser de plus en plus de projets créatifs d'envergure sur le thème du fantastique : Amos d'Aragon, Bryan Perro, le Duché de Bicolline, le cinéma, etc.

Madame Gauthier Trudel mentionne que le choix de la Mauricie, et encore plus Saint-Élie-de-Caxton, allait de soit : « Nous voulions depuis cinq ans nous établir en Mauricie, l’effervescence du fantastique, les projets ainsi que le soutien du Duché de Bicolline, Bryan Perro, Hérôle et plusieurs activités ont charmé les membres de l’équipe. Un mariage parfait entre l’avenir et l’expansion de l’entreprise et un mode de vie idéal pour les partenaires et employés. De plus, nous avons bénéficié de soutien financier avec les fonds FLI-FLS dans le passé et Jeune entrepreneur (JE) récemment».

Projets d’avenir

Maintenant que partenaires et employés ont élu domicile à Saint-Élie, ils souhaitent se développer davantage, par exemple, avec un projet touristique de « Parcours du Fantastique » dans la région. Ils souhaitent travailler à créer des partenariats forts. « Nous sommes passionnés et souhaitons assurer des emplois de qualité pour nous et nos employés. Nous sommes présentement dans une phase importante de développement. Faisant face à une compétition indienne à bas prix, nous travaillons fort pour optimiser notre production avec de la machinerie innovatrice et l’implantation d’un système de gestion efficace. Nos partenaires sont très précieux dans ce processus», souligne madame Gauthier Trudel. De plus, elle est ravie de l’accueil sur le territoire : « Plus qu’incroyable cet accueil, nous sommes reconnaissants de tout le soutien obtenu. Nous sommes aussi honorés d’être le « Bon coup » du mois. À chaque visite à la MRC, l’équipe mentionnait le désir d’être sur ce mur et nous sommes aujourd’hui remplis de fierté. »