Le « Bon coup » du mois de mars est remis au Domaine du Sucrier de Saint-Boniface

Mercredi 13 avril 2016 :

La MRC de Maskinongé est fière de remettre le « Bon coup » du mois de mars à une entreprise sucrée de Saint-Boniface qui, en un an seulement d’opération, a vu son cahier de réservations exploser. En effet, 3 500 couverts se sont vendus en un mois, comparativement à 2 000 pour la saison complète 2015.

Guy Berthiaume, Manon Shallow, Marie Berthiaume, Dany Lévesque du Domaine du Sucrier et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé

Guy Berthiaume, Manon Shallow, Marie Berthiaume, Dany Lévesque du Domaine du Sucrier et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

Le Domaine du Sucrier, c’était l’aboutissement d’un rêve familial pour Manon Shallow et Guy Berthiaume lors de son ouverture en février 2015. Sur un site enchanteur, près de 2 000 arbres entaillés, la ferme acéricole possède une salle à manger de 58 places. C’est l’endroit idéal pour se retrouver en famille et se sucrer le bec en bonne compagnie.

L’objectif premier du Domaine du Sucrier est d’offrir la Qualité. Tant au niveau de l’accueil, de la qualité et l’originalité des repas (bar à pain, cretons et saucisses maison, fèves au lard à l’ancienne, les crêpes d’Anita, etc.), la beauté du site en fait aussi un endroit magique pour se promener dans la forêt. Une salle d’observation permet de voir l’évaporateur en action.

Projets d’avenir

Depuis l’acquisition, tous les travaux d’amélioration des bâtiments ont été réalisés par la famille et les amis. « Nous avons plein de gratitude pour les personnes qui nous ont aidés. Pour la suite, nous allons continuer à améliorer les bâtiments, prendre soin de cette belle forêt et bonifier ce que nous pouvons offrir à la clientèle, encore plein d’idées en tête à réaliser d’année en année», mentionne Manon Shallow.

Les propriétaires tiennent aussi à remercier leur équipe qui contribue grandement au succès : « Nous remercions sincèrement nos employés et nos familles au Domaine du Sucrier. Malgré le labeur à accomplir, nous avons du plaisir à le faire ensemble. De plus, c’est un bel honneur de recevoir le Bon coup de la MRC. Comme nous sommes tellement occupés à travailler dans notre érablière, nous ne réalisons pas toujours comment les gens percoivent l’entreprise; alors être le Bon coup de la MRC et être le coup de cœur de nos clients, ça nous touche directement au cœur », exprime Manon Shallow.

En savoir plus sur les Bons coups