Le « Bon coup » du mois de janvier est remis à Ébénisterie Louiseville

Mercredi 10 février 2016 :

La MRC de Maskinongé est fière de remettre le « Bon coup » du mois de janvier à une entreprise familiale du territoire, qui, en plus de fêter son 30e anniversaire cette année, a un carnet de commandes bien rempli et plusieurs projets en cours. Ébénisterie Louiseville c’est une histoire à succès! En 2015, un investissement de 650 000 $ a été fait dans l’entreprise, ce qui a permis, entre autres, la création de cinq emplois à long terme, deux à court terme ainsi que l’agrandissement des bureaux et de la salle de montre.

Francine Brissette, vice-présidente, Ébénisterie Louiseville - Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, - Hugo Brissette, président,  Ébénisterie Louiseville - Marie-Ève Loranger, designer d’intérieur, Ébénisterie Louiseville

Francine Brissette, vice-présidente, Ébénisterie Louiseville - Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, - Hugo Brissette, président, Ébénisterie Louiseville - Marie-Ève Loranger, designer d’intérieur, Ébénisterie Louiseville

Fondée en 1986, l’entreprise se spécialise dans la fabrication d'armoires de cuisine, de vanités de salle de bain, de meubles utilitaires et décoratifs. Elle fait sa renommée également dans le domaine commercial en fabriquant des aménagements pour boutiques spécialisées, restaurants, bibliothèques, salons de quilles (etc.) et ce, à travers tout le Québec.

Ébénisterie Louiseville est dirigée par monsieur Hugo Brissette et peut compter sur l’expertise et le talent d’une vingtaine d’employés à plein temps « Notre succès est basé sur la qualité de notre équipe solide et professionnelle, la qualité de nos produits, l’exécution des travaux, notre savoir-faire qui est reconnu partout, notre sens de l’innovation ainsi que notre service à la clientèle et service après-vente toujours hors-pair », indique monsieur Brissette.

Expansion – diversification – création d’emplois

Les investissements de l’automne dernier et l’aide accordée par le Fonds de diversification économique du Centre-du-Québec et de la Mauricie, qui ont créé sept emplois et permis des agrandissements et des travaux dans l’usine, ont également ouvert la porte à l’acquisition de nouvelles machineries. D’autres projets sont sur la table à dessin et pourraient voir le jour d’ici deux ans.

« Recevoir le Bon coup de la MRC et être ainsi honoré par son milieu, c’est un bouquet de fleurs. Nous sentons que la MRC est fière de nous et ça nous fait très plaisir », mentionne monsieur Brissette.