Bon coup d’août : la Ferme Nouvelle-France de Sainte-Angèle-de-Prémont

Vendredi 11 septembre 2020 :

La MRC de Maskinongé est heureuse de remettre le Bon coup du mois d’août 2020 à Martine, François-Eugène et William Lessard de la Ferme Nouvelle-France pour les récents investissements qui ont permis à leur entreprise de se diversifier en période de pandémie.

Bon coup août 2020 : Ferme Nouvelle-France de Sainte-Angèle-de-Prémont

Sur la photo : Robert Lalonde (préfet de la MRC de Maskinongé), François-Eugène, Martine et William Lessard (propriétaires), Barbara Paillé (mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont).

La Ferme Nouvelle-France a vu le jour en 2009. La famille Lessard a fait l’acquisition d’une terre agricole à Sainte-Angèle-de-Prémont pour cultiver des grains sans gluten afin d’approvisionner leur première entreprise, la Microbrasserie Nouvelle-France à Saint-Alexis-des-Monts.

De fil en aiguille, d’autres cultures biologiques se sont ajoutées, des sentiers aménagés, et l’ancienne machinerie présente sur le site a été regroupée dans un musée agricole. Quelques années plus tard, l’ajout d’une salle de réception d’une capacité de 160 personnes a permis la tenue de mariages et autres événements, qui contribuaient à 80 % du revenu annuel de l’entreprise avant la pandémie.

Un projet de serre maraîchère était dans les plans pour 2021, mais avec l’annonce des mesures sanitaires forçant la fermeture de la salle de réception, les propriétaires ont décidé de devancer la construction afin de diversifier rapidement leur offre et tirer leur épingle du jeu.

Plus de 90 000 $ a été investi pour le réaménagement complet du jardin, la construction d’une serre quatre saisons et de trois tunnels de culture, et l’installation de divers équipements pour améliorer la productivité.

De plus, pour pallier la fermeture du restaurant de la microbrasserie durant le confinement, la famille Lessard a ouvert un casse-croûte extérieur sur le site de la ferme, permettant ainsi à des employés de conserver leur travail, d’attirer plus de visiteurs et de vendre des produits de l’entreprise.

Les propriétaires espèrent bien sûr la reprise des mariages et événements dans un avenir rapproché, et dans les prochaines années, ils souhaitent pouvoir offrir plus de fruits et légumes frais à la population et approvisionner leur restaurant à l’année avec l’ajout de deux autres serres.

« Plutôt que de subir la pandémie sans réagir, la famille Lessard a su transformer les obstacles en opportunités et réagir rapidement pour affronter la crise. Ainsi, la Ferme Nouvelle-France a pu profiter de l’engouement pour les produits locaux et le tourisme de proximité. Une belle fierté pour notre région. »

- Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé