Le Bon coup de novembre est décerné Aux berges du lac Castor de Saint-Paulin

Mercredi 11 décembre 2019 :

La MRC de Maskinongé est heureuse de remettre le Bon coup du mois de novembre au centre de villégiature et de culture Aux berges du lac Castor.

Robert Lalonde (préfet de la MRC de Maskinongé), François Chalifour (directeur, Aux berges du lac Castor) et Serge Dubé (maire de Saint-Paulin

Robert Lalonde (préfet de la MRC de Maskinongé), François Chalifour (directeur, Aux berges du lac Castor) et Serge Dubé (maire de Saint-Paulin).

Au cours des derniers mois, 25 000$ ont été investis afin de revitaliser et sécuriser le réseau de sentiers. Plusieurs ponts et trottoirs ont été construits, un mur de soutien et un garde-corps ont été refaits et la signalisation a été revue.

Ces investissements étaient nécessaires puisque ce sont maintenant plus de 10 000 randonneurs qui parcourent les sentiers du lac Castor chaque année. Le réseau d’une trentaine de kilomètres est prisé des touristes et amateurs de nature puisqu’il permet de traverser une forêt de pruches centenaires, des tourbières et plusieurs autres écosystèmes offrant des points de vue extraordinaires. On peut y apercevoir le fleuve et les collines Montérégiennes, et bien sûr, d’impressionnants barrages de castor.

« Aux berges du lac Castor est un incontournable dans la région. L’entreprise est reconnue au Québec et à l’international. Un endroit recherché pour se déconnecter du quotidien et se connecter à la faune et à la flore sauvage », a commenté Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

À l’heure des pourvoiries et des complexes hôteliers haut de gamme, l’entreprise de Saint-Paulin offre un cadre intimiste, simple et rustique, à valeur communautaire et écologique. Été comme hiver, le centre offre un choix d’hébergements variés, un lieu de rencontres et de réunions, un service de restauration, des activités de plein air et des activités culturelles de qualité.

Depuis l’acquisition du site en 2000, la coopérative de travailleurs Aux berges du lac Castor a multiplié les investissements et les améliorations afin d’offrir un lieu unique aux jeunes familles, aux groupes communautaires et scolaires, et aux touristes soucieux de l’environnement. Une auberge, des chalets, huttes, yourtes et lofts des bois ont été construits et rénovés. Avec les terrains de camping, le site peut maintenant accueillir environ 125 personnes.

« Cette reconnaissance de la MRC est un très beau cadeau pour notre 20e anniversaire. Lorsque nous nous sommes lancés dans cette aventure, l’environnement, le communautaire et l’économie sociale n’étaient pas des sujets qui suscitaient l’intérêt comme aujourd’hui. Nous sommes très fiers du chemin parcouru et de pouvoir offrir aux gens de la région et aux touristes un site magnifique développé en accord avec nos valeurs », a conclu François Chalifour, directeur de la coopérative Aux berges du lac Castor.