Le conseil de la MRC de Maskinongé adopte son budget 2020

Jeudi 28 novembre 2019 :

Le 27 novembre, le conseil de la MRC de Maskinongé a adopté son budget pour l’année 2020, totalisant un montant de 9 346 403 $, dont 3 564 084 $ seront à la charge des 17 municipalités avec les quotes-parts, et la différence financée par différents services rendus et programmes gouvernementaux.

Une saine gestion financière contribuera à une diminution de 4 % des quotes-parts des municipalités pour la partie MRC.

Un montant de 1 346 482 $ provenant des quotes-parts permettra de financer les différents services de la MRC, notamment l’aménagement du territoire et le développement économique et touristique.

Des sommes reçues du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation par le biais du Fonds de développement des territoires iront au soutien de divers organismes régionaux comme la Corporation de développement communautaire (CDC), responsable de la Politique de développement social et de la Politique familles-aînés, et le Service d’aide aux nouveaux arrivants (SANA).

Aussi, 300 000 $ ont été réservés aux municipalités pour financer des projets structurants.

Notons que la richesse foncière uniformisée de la MRC de Maskinongé totalisera 4 005 421 127 $ pour l’année 2020, comparativement à 3 783 884 392 $ en 2019, soit une augmentation de 5,5 %.

Le budget 2020 de la MRC de Maskinongé permettra également de bonifier le soutien à la culture, au transport collectif, à l’agriculture par la révision du PDZAA et à de nombreux autres dossiers de développement régional.


Sur la photo :

Première rangée :

  • Pascale Plante, nouvelle directrice générale; 
  • Yvon Deshaies, maire de Louiseville; 
  • Jean-Yves St-Arnaud, maire de Saint-Sévère; 
  • Réjean Carle, maire de Sainte-Ursule; 
  • Janyse L. Pichette, directrice générale sortante; 
  • François Gagnon, maire de Saint-Justin; 
  • Barbara Paillé, mairesse de Sainte-Angèle-de-Prémont, préfète suppléante; 
  • Robert Gauthier, maire de Saint-Élie-de-Caxton; 
  • Josée Magny, mairesse de Saint-Mathieu-du-Parc.
Deuxième rangée :
  • Claude Boulanger, maire de Charette; 
  • Serge Dubé, maire de Saint-Paulin; 
  • Michel Lemay, maire de Saint-Barnabé; 
  • Roger Michaud, maire de Maskinongé; 
  • Martin Laterreur, conseiller de Saint-Léon-le-Grand.
Troisième rangée : 
  • Robert Landry, maire de Saint-Étienne-des-Grès; 
  • Paul Carbonneau, maire de Yamachiche; 
  • Robert Lalonde, maire de Saint-Léon-le-Grand, préfet; 
  • Pierre Desaulniers, maire de Saint-Boniface; 
  • Michel Bourassa, maire de Saint-Alexis-des-Monts; 
  • Réal Normandin, maire de Saint-Édouard-de-Maskinongé.
Crédit photo : MACAM