Le Bon coup d’octobre est décerné à Chemise Empire de Louiseville

Mercredi 13 novembre 2019 :

La MRC de Maskinongé est heureuse de remettre le Bon coup du mois de septembre à Chemise Empire et à son président et chef de la direction, François Lizotte.

« C’est en prenant des risques calculés et en osant des changements que Chemise Empire a continué de prospérer et de croître dans un secteur où de nombreuses entreprises ont échoué », a commenté Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

François Lizotte, président et chef de la direction de Chemise Empire, et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

François Lizotte, président et chef de la direction de Chemise Empire, et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

Fondée il y a 125 ans par Joseph-Édouard Béland, l’entreprise aurait pu maintes fois être rachetée ou déménagée. La mondialisation et la forte concurrence provenant de l’Asie auraient également pu être dommageables. Mais quatre générations de Béland ont persévéré, si bien que François Lizotte, à l’emploi de Chemise Empire depuis 2007, a fait l’acquisition en 2017 d’une entreprise qui faisait face à des défis, mais qui avait également de bonnes perspectives d’avenir.

« Des milliers de personnes ont travaillé chez Chemise Empire, certaines pendant plus de 50 ans. C’est la somme de leurs efforts accumulés qui fait que l’entreprise existe toujours. En 2017, plusieurs employés souhaitaient poursuivre l’aventure et je voyais le potentiel. J’avais des idées et je croyais que mes connaissances et mon expérience pouvaient contribuer au succès de l’entreprise tout en assurant la continuité des opérations manufacturières à Louiseville », a expliqué François Lizotte.

Depuis trois ans, quelques centaines de milliers de dollars ont été investis afin d’accroitre la productivité, de créer des opportunités d’affaires et de préserver des emplois. François Lizotte et son équipe ont ainsi modernisé certains équipements, développé des partenariats avec de nouveaux clients et procédé à la formation et au perfectionnement des employés.

« Nous avons mis de l’avant une stratégie visant non seulement à être concurrentiel, mais également pour s’affirmer comme un des leaders de l’industrie », a ajouté M. Lizotte.

Aujourd’hui, l’entreprise de l’avenue Saint-Laurent est chef de file dans la confection de chemises d’uniforme faites au Canada. Ses chemises habillent quotidiennement des centaines de milliers de travailleurs. Depuis trois ans, le nombre d’employés a augmenté, passant de 85 à 102. L’usine produit 4000 chemises chaque semaine, pour un total de 200 000 par année. Son chiffre d’affaires annuel est de 7 M$.

Des équipements de production à la fine pointe de la technologie, la formation continue du personnel, la proximité avec les clients et des délais de livraison rapides constituent les atouts majeurs face à la compétition.

Chemise Empire a l’intention de défendre sa part de marché et François Lizotte est convaincu que des occasions à saisir existent encore. L’entreprise a d’ailleurs commencé à diversifier sa production en introduisant une gamme de chemises prêt-à-porter « La Chienne à Jacques », offertes chez Rien ne se perd, tout se crée à Saint-Sévère. Un premier pas avant de devenir un concepteur de chemises haut de gamme reconnu en Amérique du Nord en offrant des produits de qualité supérieure.

« Cette marque de reconnaissance de la MRC, je la partage avec tous nos employés qui se dévouent quotidiennement au succès de l’entreprise. Cette distinction nous encourage à poursuivre une tradition d’excellence centenaire et à continuer d’innover », a conclu M. Lizotte.