Stratégie concertée d’attraction, accueil et rétention des nouveaux arrivants

Vendredi 24 novembre 2017 :

Les partenaires de la table de travail sur l’attraction, l’accueil et la rétention des nouveaux arrivants de la MRC de Maskinongé sont fiers d’annoncer la mise en place d’une stratégie concertée ainsi que de dévoiler les grands éléments de son plan d’action. La stratégie vise notamment à élaborer une politique concertée d’accueil des nouveaux arrivants, à promouvoir les opportunités du territoire auprès de ces derniers ainsi qu’à favoriser leur intégration en emploi et dans leur nouveau milieu de vie. Ce projet est rendu possible grâce à l’obtention d’une subvention de 60 000 $ du Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI) du Québec, dans le cadre du programme Mobilité – Diversité. « Les acteurs de la MRC de Maskinongé ont démontré beaucoup de détermination afin d'attirer les personnes immigrantes et pour favoriser leur établissement à long terme dans notre région. Je me réjouis que notre gouvernement soutienne ces actions issues de notre milieu, » souligne Marc H. Plante, député de Maskinongé, adjoint parlementaire du premier ministre pour les régions.

Monsieur Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du Service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé, monsieur Denis Trahan, Vice-président ATRAHAN Transformation Inc., madame Isabelle Bordeleau, agente de développement du territoire de la MRC de Maskinongé, monsieur David Heurtel, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, monsieur Jonner Mina Sanchez, coordonnateur du SANA de la MRC de Maskinongé, Marc H. Plante, député de Maskinongé et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

Monsieur Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du Service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé, monsieur Denis Trahan, Vice-président ATRAHAN Transformation Inc., madame Isabelle Bordeleau, agente de développement du territoire de la MRC de Maskinongé, monsieur David Heurtel, ministre de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion du Québec, monsieur Jonner Mina Sanchez, coordonnateur du SANA de la MRC de Maskinongé, Marc H. Plante, député de Maskinongé et Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

C’est grâce la mobilisation des membres de Vision Maskinongé, instance chargée de veiller à la réalisation de la planification stratégique de la MRC de Maskinongé, que la démarche a été lancée afin de se doter d’une telle stratégie. En effet, le manque de relève entrepreneuriale ainsi que la rareté de la main-d’œuvre, sont des enjeux des plus présents dans la MRC de Maskinongé. Plusieurs entreprises sont activement à la recherche d’employés et le bilan démographique de la MRC est faiblement positif malgré de nombreuses opportunités d’emploi ainsi qu’un coût de la vie très avantageux. Une série de mesures sera donc mise en place pour améliorer l’attractivité de la MRC de Maskinongé.

Concertation - opportunités - actions

Les partenaires jumellent déjà leurs efforts afin de mettre en valeur les opportunités du territoire via différentes activités et événements de recrutement. De plus, le processus d‘accueil et d’accompagnement des nouveaux arrivants est revu afin de faciliter le référencement entre les différents organismes et pour s’assurer que chaque nouvel arrivant, quel que soit son statut, puisse recevoir les services dont il a besoin pour s’établir durablement dans la MRC. « La concertation entre les différents acteurs du milieu ne date pas d’hier sur notre territoire et nous sommes constamment cités en exemple. Aujourd’hui, nous avons encore un exemple concret que lorsque les municipalités, les organismes économiques, les organismes sociocommunautaires et les entreprises travaillent ensemble, un problème devient vite une opportunité » précise Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé.

À cet égard, les municipalités sont également impliquées via la Politique Familles-Aînés de la MRC de Maskinongé. En effet cette dernière, sous le leadership de la Corporation de développement communautaire, est actuellement en processus de renouvellement et tiendra compte de cet enjeu dans le cadre de la prochaine édition. Car au-delà d’un emploi, qui est le premier facteur d’attraction, la qualité de vie et l’accès aux services sont également des facteurs d’attraction et de rétention très importants.

Enfin, pour favoriser l’intégration des nouveaux arrivants au sein des équipes de travail, les employeurs bénéficieront d’activités de sensibilisation et d’accompagnement. Ce projet est rendu possible grâce à l’excellente collaboration montrée par les partenaires impliqués actuellement soit le Service d’accueil aux nouveaux arrivants, le Carrefour jeunesse-emploi, Emploi-Québec, Stratégie Carrière, la Chambre de commerce et d’industrie, la Corporation de développement communautaire ainsi que la MRC de Maskinongé.