À l’aube de ses deux ans, le Service de développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé dresse un bilan positif de ses résultats

Mercredi 28 juin 2017 :

La MRC de Maskinongé dresse un bilan positif depuis la création du Service de développement économique et du territoire (SDET) en juillet 2015. Au cours des deux dernières années, la MRC a investi 1 415 073 $ qui ont généré des investissements de 12 330 410 $, tout en créant ou maintenant 573 emplois. En plus de ces statistiques financières, le SDET est fier d’avoir travaillé en étroite collaboration avec ses partenaires du comité PME pour concrétiser des projets en plus d’aider techniquement les entreprises dans leur projet de démarrage, de relève, d’implantation ou d’expansion sur le territoire de la MRC de Maskinongé.

Maude Alain-Gendreau (Musicalement en forme), Josée Pépin (Musicalement en forme), Marc H. Plante, député de Maskinongé à l’Assemblée nationale, Jonathan Couturier (Distillerie Mariana), Marc-André Lefevbre (Saumon des érables), Jean-René Leblanc-Gadoury, représentant de Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé à la Chambre de communes, Sébastien Mailloux (Café Crema), Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, Guy Trépanier, représentant du Fonds local de solidarité (FLS), Étienne Gélinas (Gagnon Électrique), Guylaine Groleau (Transport G Groleau), Jonathan Gariépy (103,1 FM), Serge Berthiaume, conseiller en développement d’entreprise à la MRC de Maskinongé, Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé.

Sur la photo de gauche à droite : Maude Alain-Gendreau (Musicalement en forme), Josée Pépin (Musicalement en forme), Marc H. Plante, député de Maskinongé à l’Assemblée nationale, Jonathan Couturier (Distillerie Mariana), Marc-André Lefevbre (Saumon des érables), Jean-René Leblanc-Gadoury, représentant de Ruth Ellen Brosseau, députée de Berthier-Maskinongé à la Chambre de communes, Sébastien Mailloux (Café Crema), Robert Lalonde, préfet de la MRC de Maskinongé, Guy Trépanier, représentant du Fonds local de solidarité (FLS), Étienne Gélinas (Gagnon Électrique), Guylaine Groleau (Transport G Groleau), Jonathan Gariépy (103,1 FM), Serge Berthiaume, conseiller en développement d’entreprise à la MRC de Maskinongé, Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du développement économique et du territoire de la MRC de Maskinongé.

Le Comité PME, formé par le Ministère de l’Économie de la Science et de l’Innovation, Emploi-Québec, la SADC de la MRC de Maskinongé, Développement économique Canada et le SDET veille sur les entreprises de la MRC afin de prévenir les difficultés ou favoriser les opportunités. Le comité planifie des visites d’entreprises et des actions concrètes sont discutées et proposées aux entrepreneurs avec l’objectif de faciliter la réalisation de projets dans la MRC. Ce comité facilite donc le dépôt de dossier d’entreprises dans différents programmes ou fonds disponibles pour les entrepreneurs. Selon Jean-Frédéric Bourassa, coordonnateur du SDET, le travail de collaboration constitue la clé de la réussite pour le développement économique de la MRC : « Les rencontres du Comité PME permettent une mise à jour des différents dossiers et comme nous sommes plusieurs intervenants, notre rayonnement est plus important que si nous avions travaillé de façon solitaire. Lorsqu’un dossier d’expansion est discuté en comité, il n’est pas rare que l’entreprise bénéficie de l’ensemble des programmes liés aux organismes qui forment le Comité PME. Au final, c’est l’entrepreneur qui en sort gagnant. »

Plusieurs projets en cours pour l’année 2017

Parmi les projets actuellement travaillés par l’équipe du SDET, un retient beaucoup l’attention, car il porte sur la problématique de main-d’oeuvre dans la MRC de Maskinongé. La rareté de main-d’oeuvre empêche même certaines entreprises à procéder à leur expansion. Afin de pallier à cette problématique, des actions ont été planifiées afin d’améliorer la situation. Dernièrement une cohorte d’étudiants a été créée pour suivre une formation d’opérateur de machines à coudre industrielles (OMCI) d’une durée de 12 semaines. Cette expertise était recherchée notamment dans les entreprises Chemise Empire à Louiseville et Les Textiles Patlin à Saint-Paulin, desquelles ces nouveaux employés ont pris part à la formation.

Rappelons aussi la journée Découverte et Emplois dans la MRC de Maskinongé, qui a eu lieu le 7 juin dernier à La Porte de la Mauricie à Yamachiche. L’objectif de cette activité était de présenter le territoire ainsi que des employeurs potentiels à une centaine de chercheurs d’emploi immigrants provenant des régions de Montréal, Trois-Rivières et Shawinigan. Les participants à cette journée ont pu écouter d’inspirants témoignages de travailleurs immigrants établis chez nous et rencontrer des employeurs et organismes d’aide à la recherche d’emploi dans une quinzaine de kiosques. La journée s’est terminée par une tournée en autobus pour explorer les milieux de vie maskinongeois et visiter des entreprises du territoire. Les commentaires des participants recueillis furent très positifs et les retombées sont toujours en analyse, car l’expérience pourrait être répétée dans un avenir rapproché.

D’autre part, le SDET travaille sur un projet pilote de groupes de discussions pour les organisations et entreprises qui souhaitent mieux connaître les besoins de leur clientèle. Des groupes d’une dizaine de personnes seront amenés à démontrer leur intérêt face aux projets de nouveaux produits ou services des entreprises. Le profil des participants aux discussions variera selon le public cible. Le SDET est d’ailleurs à la recherche de bénévoles pour prendre part aux divers groupes de discussion. Le premier focus group devrait avoir lieu l’automne prochain. Les personnes intéressées à participer peuvent communiquer avec madame Sandrine Renou, conseillère en développement d’entreprise, par téléphone au 819 228-9461 poste 3906 ou par courriel à sandrine.renou@mrc-maskinonge.qc.ca.

À propos de la Politique de soutien aux projets structurants (PSPS)

La MRC de Maskinongé a investi en 2017 près de 44 000 $ pour des investissements générés de près de 140 000 $ dans cinq projets, soit un projet de municipalité et quatre projets territoriaux. Le prochain appel de projets territoriaux aura lieu le 31 octobre 2017.

À propos du développement touristique

Depuis l’aménagement de la halte routière de Maskinongé en 2011, on dénombre entre 65 000 et 72 000 visiteurs annuellement au Bureau d’information touristique de la MRC de Maskinongé. Depuis des années, on constate une hausse importante des visiteurs hors-Québec. Ceux-ci représentent plus de 35 % du nombre total de touristes pour l’année 2016. Concernant la clientèle québécoise, plus de la moitié est de Montréal et de ses environs. En tout, le tourisme d’affaires a généré des retombées économiques de 1 500 000 $ en 2016. On compte plus de 5 200 nuitées pour des congrès ou événements corporatifs avec une moyenne de 2,6 nuits pour le séjour d’affaire, ce qui représente une hausse de 19 % depuis le recensement de 2014.

À propos du développement culturel

À la fin de 2016, une nouvelle ressource s’est ajoutée à l’équipe. En effet, madame Jennifer St-Yves-Lambert a été engagée à titre d’agente de développement culturel et touristique. D’ailleurs, madame St-Yves-Lambert travaille actuellement sur l’événement culturel HangARTS publics, qui aura lieu les 23 et 24 septembre prochains. Lors de cette fin de semaine, les visiteurs pourront découvrir et rencontrer gratuitement divers artistes et artisans de la MRC de Maskinongé avec l’aide d’une carte. D’autre part, le 15 juin dernier, une nouvelle entente de développement culturel avec le Ministère de la Culture et des Communications a été annoncée. Un montant de 60 000 $ sera injecté dans des projets culturels pour l’année 2018-2020. Depuis 2015, plus de 90 000 $ avaient déjà été investis dans le milieu du développement culturel. En 2020, le montant total investi sur 5 ans sera de 157 000 $.